Notre vie la-bas

C'est où là-bas? C'est aux Etats-Unis, et plus précisément, dans le New-Hampshire, au milieu des lacs, des forêts et des white mountains, où je cohabite avec les écureuils, et les caribous.

jeudi 28 septembre 2006

les chinois, les americains, et moi, et moi, et moi...

M. est arrive au labo il y a trois semaines avec pour tout bagage d'anglais 100 mots, grand maximum. Inutile de vous dire que toute tentative de communication est une reelle epreuve!

Les premiers jours, pourtant, on a vraiment cru qu'il comprenait tout. Resultat de la culture chinoise sans doute, il aquiescait en permanance "OK, yes"... Et puis on a commence a ne pas deceler dans son regard l'etincelle de comprehension...

Cette absence d'etincelle qui parfois vous isole du monde pendant de douloureuses secondes.

Je me rappelle de quelques uns de mes grands moments, a essayer de prononcer correctement "Cape Canaveral", "Whoopi Goldberg", ou encore "Tom Hanks", sur tous les tons et accentuations possibles en scrutant le regard perplexe de mon interlocuteur americain: Cana'vral?, cAnaveral?, canaVEral?, can'v'ral?...
Il m'est meme arrive en une occasion d'ecrire ce que je voulais dire, en desespoir de cause: Chez Barnes and Noble, apres que le vendeur m'ait propose un livre sur l'entretien des chenes quand je lui avais demande le dernier livre de Joyce Carol Oates, j'ai lache l'affaire!
Je revois aussi l'Homme, le lendemain de notre arrivee, repeter avec rage au repondeur du loueur de voiture "Portsmouth" et obtenir pour toute reponse "Did you say Palm Springs?"

Donc voila, quand M. suit du regard mon doigt qui lui designe l'ascenceur mais qu'il semble chercher un insecte volant, je me marre, oui, mais avec compassion!

[ma liste de blogs d'expat' ne cesse de s'allonger; je me demande, il reste encore quelqu'un en France?]

Posté par Marineb à 03:06 - Over there - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah ça oui c'est pas facile, tu as beau avoir du vocabulaire, la prononciation ne suit pas forcément... (j'ai eu moi aussi qqs instants de grande solitude pendant mon séjour au pair en Angleterre).

    Concernant les expats, j'ai une copine qui part après-demain à San Francisco pour 2 ans et qui sera bientôt rejointe par son mari. Ben au moins ça nous fera une bonne occas' pour aller visiter la côte ouest!

    Posté par Béa, jeudi 28 septembre 2006 à 11:02
  • Ah les dialogues de sourds. De grands moments de solitudes!
    Merci Marine pour le referencement.

    Posté par Fab, jeudi 28 septembre 2006 à 13:40
  • je sens que je vivrai ces moments de solitude intense dans qques mois , mais chez moi ce ne sera pas seuleument pendant qques secondes mais bien plus longuement...cela fait quand meme plaisir de voir que meme quand on vit depuis 2 ans aux usa ,il arrive parfois de ne pas se faire comprendre

    Posté par mam, jeudi 28 septembre 2006 à 17:14
  • mam, je t'ai envoye un mail sur la boite d'alienor, ta boite mail ne fonctionne pas...

    Posté par marine, jeudi 28 septembre 2006 à 18:42
  • Bea: super, en plus san francisco, c'est vraiment magnifique, si tu as l'occasion en effet vas-y!

    Fab: pas de probleme

    Posté par marine, vendredi 29 septembre 2006 à 00:50
  • Nous, ça fait deux mois qu'on est aux USA et ça commence à aller un peu mieux; mais nous avons eu aussi nos grands moments de solitude, surtout quand il fallait épeler des noms qui n'en finissent plus ou quand il fallait négocier l'abonnement cable/internet avec un commercial américain au bout du fil... Aucune compassion ces commerciaux américains !! N'empeche que les chinois sont quand même particulièrement à la traine en anglais... Mais on leur pardonne, car le chinois, c'est tellement différent comme langue !!!

    Posté par Flonature, vendredi 29 septembre 2006 à 17:29

Poster un commentaire