Notre vie la-bas

C'est où là-bas? C'est aux Etats-Unis, et plus précisément, dans le New-Hampshire, au milieu des lacs, des forêts et des white mountains, où je cohabite avec les écureuils, et les caribous.

mardi 28 novembre 2006

Voyage dans le Sud - 1- Jeudi

4.30    le reveil sonne, damned, deja l’heure. Je me leve sur le champ, la crainte de rater le bus est plus forte que mon envie de dormir (c’est tres rare pour etre note, croyez-moi)
4.50    je verifie une enieme fois la meteo de nos destinations, quatre jours de grand beau temps, une vingtaine de degres  prevus, je souris (il est 4.50am et je souris, il faut que j’arrete ou il va neiger)
5.15    il n’a pas gele, nous serons en avance au terminal de bus
5.30    nous trouvons une place tout pres, deux coups de bol en moins de trente minutes, bizarre
5.33    nous sommes tellement en avance que le terminal de bus est encore ferme… dire que j’aurai pu dormir 10 minutes de plus
6.00    nous partons
7.00    arrivee a l’aeroport, desert… je reve. Encore trente minutes de sommeil gache
9.00    nous sommes dans l’avion, le capitaine annonce des turbulences, joie !
9.30    l’Homme est blanc comme un linge, je dois etre transparente
10.00  fin des turbulences, je m’endors
12.20  arrivee a Charleston, SC. C’est l’arnaque, il fait tout gris
12.30    … et froid en plus. Je songe inquiete au stock de debardeurs que j’ai prevu pour les jours a venir
12.40    face a face avec un sandwich tuna salad, le jour de Thanksgiving, c’est pas folichon. Je me promets de me rattraper demain
12.50    nous montons dans un taxi, premier contact avec la population locale decoiffant. Notre chauffeur, noir, nous informe d’emblee qu’il est republicain et qu’il considere le mariage homosexuel nasty, nasty. Dans mon tas d’idees preconcues, j’elimine celle des minorites democrates.
13.20    notre chauffeur nous extorque 30 dollars et promet de repasser nous chercher ce soir pour nous emmener a la gare.
14.00    waooouuhh, c’est trop beau
14.15    je rale, ou est passe le soleil ?
15.00    nous avons deja quelques 50 photos dans l’appareil
16.00    ca y est, le ciel se decouvre ; c’est con, il fait nuit dans 10 minutes

charleston

16.10    pause dans un parc ; assise sur un banc, je tourne résolument le visage vers le soleil, y manquerait plus que je ne prenne pas de couleurs
16.20    un homme avec une main de fer facon capitaine crochet nous aborde
16.25    nous en sommes au chapitre trois de l’histoire de Charleston
16.30    il nous donne la carte de visite de son Bed and Breakfast ; il n’a pas du voir notre enorme sac a dos de randonnee et nos chaussures poussiereuses
17.00    nous nous asseyons dans le seul resto ouvert de la ville. Coup de chance, les proprios sont libanais, ils nous servent une monstrueuse assiette de hummus, feuille de vigne, pita, taboule, miammm
18.00    nous attendons le taxi, j’ai la sensation qu’on va se faire planter
18.10    je suis mauvaise langue, il arrive
18.12    ca n’est pas le meme chauffeur. Celui-ci nous informe que son collegue nous avait oublie… bin tiens
18.15    pincez moi je reve : sur le siege passager trone un lecteur de DVD en marche
18.20    le chauffeur ne semble pas trouver indispensable de regarder la route
18.22    scene d’action, il se marre, nous informe que le film est genial. Je suis petrifiee.
18.24    le telephone portable sonne, il decroche, fait la conversation., une main sur le DVD, une demi main sur le volant, l’autre moitie sur le telephone. Je suis dans la quatrieme dimension !
18.34    il informe son interlocuteur qu’il doit raccrocher parce qu’il ne peut pas tenir convenablement son lecteur de DVD….
18.40    j’arrive a la gare vivante, il y a donc un Bon Dieu.
18.45    nous rentrons dans la gare, alleges encore de 30 dollars
18.46    trois lumieres en tout et pour tout, murs verts fonces, c’est supra glauque
18.50    je prends les billets, on m’informe que le train a une heure de retard, genial !
19.30    cet endroit va me rendre depressive
19.40    cool, bientôt l’heure
19.50    et puis non en fait, on nous informe qu’il a une heure de plus de retard
19.55    je vais commettre un meurtre
20.00    prise de decision, toujours louer une voiture aux etats-unis
21.00    nous montons dans le train
21.05    wahou, c’est hyper confortable. Je peux m’allonger quasi integralement
21.10    la journee de 17heures a raison de moi, je sombre dans un sommeil profond
22.30    arrivee a notre hotel a Savannah.
22.35    nous prenons l’ascenceur
22.36    arret au quatrieme etage, monte un gars d’une quarantaine d’annees vetu d’un marcel, calecon et chaussettes-tendues-comme-un-string.
22.37    il nous demande l’air de rien si nous avons passe une bonne journee.
22.38    l’Homme lui repond, je me contente de sourir betement pour eviter d’eclater de rire
22.39    il descend au cinquieme
22.40    les portes de l’ascenceur se referme ; on se marre
22.42    enfin, un lit. Je n’en peux plus, je m’endors comme une masse.

Posté par Marineb à 00:24 - Escapades - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    A la lecture du récit de cette journée bien chargée!! j'imagine déjà les commentaires de certains:"et après on s'étonne qu'elle est mauvaise mine sur les photos!!!!! elle pourrait pas rester tranquille chez elle à faire du ménage, de la cuisine pour son homme ou même repriser des chaussettes!!!!!!!!
    Moi je te dis profites en bien après tu ne pourras plus ( qd tu auras un boulot, des enfants....!!!).

    Posté par mijo, mardi 28 novembre 2006 à 11:12
  • je ne vois pas du tout de qui tu veux parler ,mijo!!!tu connaitrais qqu'un qui pourrait dire ca!

    Posté par mam, mardi 28 novembre 2006 à 15:48
  • mijo: bin non les chaussettes je peux pas les repriser, je les perds trop vite, mais sinon, bien sur, je ne ferai que ca!

    mam: tu completes bien la paire des mauvaises langues tiens...

    Posté par marine, mercredi 29 novembre 2006 à 04:47
  • Bonjour! Tu parles de timides qui font grimper tes stats, je suppose qu'il y a un message cache Ca fait quelque temps que je suis ton blog, c'est un vrai plaisir de lire tes aventures! Vivement la suite du voyage...

    Posté par ishkueu, mercredi 29 novembre 2006 à 06:06
  • Je suis une adepte de ton point fait a 20h00...
    C'etait bien sinon ?

    Poutoux

    Posté par Dolce, mercredi 29 novembre 2006 à 18:25
  • Ishkueu: coucou, merci de t'etre devoilee et sois la bienvenue par ici!

    Dolce: ouiii, c'etait top, je vais finir mon recit ce soir, tu en sauras plus demain... et toi, c'etait bien?

    Posté par marine, mercredi 29 novembre 2006 à 18:58
  • Le coup du taxi qui fait tout sauf conduire, ça ne m'étonne pas mais j'imagine l'angoisse !! Longue journée et repos bien mérité !! Pour nous, c'était aussi une longue journée à Philadephia (levés à 5h et couchés à 23h) sauf que la boite de nuit en face ne nous a pas laissés dormir avant 3h du mat'... Bonjour les légumes le lendemain matin !!

    Posté par Flonature, jeudi 30 novembre 2006 à 17:09
  • C'etait top !
    (J'attends la suite)

    Posté par Dolce, jeudi 30 novembre 2006 à 17:53

Poster un commentaire